Les nouveautés

Sommaire

La scénographie

Ville en chantier, ville enchantée

Repenser les travaux menés dans la ville pour en faire une scénographie qui détourne le chantier urbain en le réinterprétant dans une dimension poétique, décalée, humoristique et esthétique.

Pour cette édition 2024, l’artiste Aurélien Nadaud est invité à créer une œuvre monumentale en rubalise. Son intervention sera associée à la créativité et l’ingéniosité des scénographes Stéphane Durand et Patrick Laurino, au regard artistique de Pierre Berthelot, directeur artistique de Générik Vapeur et à l’enthousiasme d’habitants bricoleurs.

Ensemble, ils ouvrent un chantier « conseillé » au public, où les filets à gravats deviennent des rideaux de théâtre, où les casques de travail sont les guirlandes d’un bal populaire, où les nacelles deviennent des lampes de chevet, où la rue devient le lieu d’un imaginaire en construction permanente.

La démocratie est toujours en chantier et le théâtre est là pour le rappeler. L’art est un chantier permanent. « Créer, c’est résister ».
Un chantier engagé, un chantier enchanté, qui « répare les vivants », où près d’un dragon géant seront installés des ateliers de réparation. L’un d’eux sera animé par l’artiste Christophe Pavia, d’autres par des associations villeurbannaises.

Ainsi nous contribuons à la fabrication d’une mémoire collective, à fabriquer ensemble ce dont nous aimerions nous rappeler demain : le chantier construit un « beau » futur.

A découvrir sur l’avenue Henri-Barbusse et dans le parc des Droits-de-l’Homme.

Comptoir des vivants

Jusque sur le zinc, dans les bars, là où pulse la ville, où toutes les rencontres sont possibles, le théâtre est au rendez-vous. Fantaisies, performances, lectures musicales et commandos poétiques : les Invites partent en tournée générale !

  • La star des corons
    Guy alloucherie, martine cendre

  • Apnea
    Julie pichavant – france-chili

  • Syndrome marilyn
    Julie pichavant

  • Ne me dis pas qu’il ne faut aimer personne
    Karelle prugnaud, tarik noui and co
    En coréalisation avec le festival tournée générale à paris – création 2024

  • Des fois je dis n’importe quoi
    lara guéret, justine lou dhouailly

  • Les princesses
    charlotte bouillot, radoslaw klukowski

  • Tonkin-alger
    eugène durif et les étudiants en cycle théâtre à l’enm et au théâtre de l’iris

  • Immobile
    stéphane bonnard

  • Tentative(s) de résistance
    Marie-do fréval

  • La merdeuse, le danger est à l’intérieur
    Marie-do fréval

  • Love is art
    Yanne Abbad, Automne Lajeat

Duos de choc

Il faut deux mains pour applaudir, deux pieds pour marcher, deux voix pour dialoguer. Les duos de choc s’annoncent comme le rendez-vous explosif, la claque salutaire et amicale qui réveille, le petit coup à voir de la fin de journée.

Tic, tac, rendez-vous chaque soir, à 20h pétantes, à l’Espace Pro pour bien commencer la soirée.

  • 1917 – poésie russe
    Christian olivier (les têtes raides), martial bort

  • Les zumins
    charles pennequin, jean-françois pauvros

  • De l’extension de la cruauté (mal et jubilation)
    Raharimanana, tao ravao

  • La mise en papa
    Dieudonné niangouna (grand prix afrique 2023), kavla kanza

Textes en rue

Les Invites renforcent leur dimension internationale avec « Textes en rue ».

Conçu comme un tremplin théâtral, trois autrices béninoises sont accueillies en résidence par les Ateliers Frappaz, quinze jours avant la tenue du festival.

Cécile Avougnlankou, Mireille Gandebani et Nathalie Hounvo Yekpe travailleront avec les artistes du Geiq, lieu de compagnonnage théâtral, et les metteuses en scène en espace public, Vanessa Amaral (compagnie Bleu Gorgonne), Gabriela Alarcón Fuentes (compagnie Argoti), Judith Thiébaut (compagnie Les Fugaces).

Résultat : trois spectacles tout juste sortis de la marmite, comme un rappel que le théâtre se crée maintenant avec des récits d’ici et d’ailleurs.

Lancement du dispositif international « Textes en rue » entre le CNAREP de Villeurbanne et le CCRI John Smith au Bénin en partenariat avec le GEIQ Compagnonnage-Théâtre Lyon, la Rayonne et le soutien de IF/Métropole Lyon. Coproduction Frappaz / 3 créations 2024.

  • Mes poupees noires, noires
    Cécile avougnlankou, mise en rue vanessa amaral

  • La traversee
    Mireille gadebani, mise en rue judith thiébaut

  • Course aux noces
    Nathalie hounvo yekpe, mise en rue gabriela alarcón fuentes

Débats pas pareils

Prenez place, vendredi et samedi midi, autour d’une grande tablée place Lazare-Goujon.

Un banquet populaire se fera l’agora de grandes discussions avec des artistes, des journalistes, des chercheurs, des habitants et sera bousculé par de folles surprises artistiques.

Les « Débats pas pareils » font le pari de la convivialité et de la réflexion artistique, sociale et politique en espace public. L’appétit vient en parlant !

Au programme :
Nous, les femmes – La place des femmes dans les arts de la rue et dans l’espace public
La belle histoire des arts de la rue avec des témoignages d’artistes et d’acteurs fondateurs des arts de la rue

Avec Nadja Pobel, Cécile Avougnlankou, Valérie Cachard, Mathieu Perez, Phun Théâtre, Générik Vapeur, Jean-Marie Songy, Stéphanie Ruffier, Patrice Papelard, Antoine Chao, Olivier Neveux, Cheval des 3, Carole Thibaut, HF Aura, et bien d’autres…
Liste non exhausive

Des infos « pas pareil »

Antoine Chao et Fréquences éphémères de retour au Festival les Invites !
Vous le croiserez peut-être au coin d’une rue, dans un café, sur un rond-point, à la sortie d’un spectacle, Antoine Chao vient réaliser des interviews et capsules sonores. Il a été réalisateur et reporter de l’émission Là-bas si j’y suis de Daniel Mermet. Depuis 2018 il anime l’émission C’est bientôt demain sur France Inter. Il est le fondateur de l’association Fréquences Éphémères qui organise des radios nomades et temporaires.

Les jeunes reporters de la webradio du festival Sens Interdit à Lyon, du journal La Pauze et du dispositif Prends le Micro initié par la Mission locale de Villeurbanne prennent part au festival en réalisant des interviews, des reportages sonores et des vidéos sur les artistes et les festivaliers.

La fête de la musique

De 18h30 à 00h30
Parc des Droits-de-l’Homme

Comme tous les 21 juin, Villeurbanne célèbrera la Fête de la musique ! Cette année, Les Invites offrent une invitation inédite à une soirée musicale programmée par la Ville. Au sein du Parc des Droits-de-l’Homme, nouveau village du festival, deux scènes se répondront.
Nous y découvrirons les lauréats des Scènes d’émergence musicale ainsi que des groupes de l’Ecole Nationale de Musique.

Scène 1
RIFF & BAND
Ce collectif de l’ENM regroupe une cinquantaine d’élèves de musiques actuelles amplifiées et la fanfare « Le Beatume Orchestra ». Pendant une heure, une grande fresque musicale festive vous portera sur les chemins de la danse et de la transe. Vous entendrez des arrangements et des compositions dans un style allant du funk au groove électro, du rock au métal progressif et plus encore !

FOGG
Trio Electro Rock
Mettez un chanteur excentrique aux mélodies douces, posez-le délicatement sur des sons de guitare torturés, ajoutez-y une batterie violente et rock, puis saupoudrez la mixture d’un univers électro et techno dans un cocktail de sons de synthétiseurs. Du fun, de la présence et beaucoup de reptiles.

HOTEL PARTICULIER
Rock français
Hôtel particulier naît en 2020. Il aura suffi d’une rencontre, de bribes de discussions teintées de nostalgie et de quelques vers grattés à la volée sur un vieux carnet tout froissé pour que le groupe puisse se former. Les quatre lyonnais, rencontrés dans les couloirs de l’ENM, propose un rock français progressif teinté d’onirisme. Gainsbourg, Bashung, Jeff Buckley et des influences multiples et assumées, viennent se juxtaposer à la théâtralité et à l’intimité proposée.

NUAGE ROSE
DJ set
Alexandre Nahon, artiste sonore derrière le nom de scène de Nuage Rose, est à la fois compositeur de musique électronique et DJ. Se considérant avant tout comme sound designer, il crée des matières sonores grâce à de multiples instruments physiques qu’il arrange ensuite. Ces collages prennent différentes formes, entre techno, noise et paysages abstraits. Ses DJ sets mêlent musique expérimentale et musique de club, techno hypnotique, minimal house, trance, ambient, drum’n’bass, musique concrète, click’n cut…

Scène 2 
CHARLY KAT
Sélection « Scènes d’émergence »
Charly a 18 ans et est originaire de Lyon. Passionné de musique depuis son enfance, cet autodidacte a développé un style musical bien à lui, mélangeant la pop, le rap et l’électro, et inspiré notamment par des artistes comme Orelsan et Kikesa. Il compose, écrit, enregistre, chante et gère sa propre direction artistique.

EMRODE
Sélection « Scènes d’émergence »
Jeune rappeuse aux textes engagés, Emrode est née il y a un an. Elle s’est lancée seule, gérant sa production artistique, de la création à la production, puis à la communication. Ainsi, en un an seulement, elle a sortie deux singles et un premier projet « Mutation », qui vient constituer une entrée dans son univers musical et exprimer en quoi la création et l’art sont les moyens de se transcender.

SUPER MEGA SUPER COOL REVOLUTION
Sélection « Scènes d’émergence »
Ce groupe est né de la rencontre de 3 instruments : la trompette, la basse et la guitare. Voulant expérimenter d’autres sons, il a suffi au trio de trouver un batteur aux influences drum and bass, formé à l’ENM, et d’y ajouter un claviériste déjà expérimenté pour créer le son approprié à chaque morceau. Mélangez 5 univers complétement différents et vous obtiendrez ce collectif fusion funky super cool qui casse les codes avec un son signé Villeurbanne.